Bouaké : Des chauffeurs de taxis confrontés à une pénurie de gaz

Des conducteurs de taxis de la ville de Bouaké qui roulent à gaz, sont tourmentés par une pénurie de ce fluide.

Cette situation dure depuis des jours, selon un confrère qui affirme l’avoir «constatée sur place». La première conséquence de la pénurie est la flambée des prix de vente.

Les usagers doivent débourser 2500 voire 3000 FCFA, au lieu de 2000 FCFA, pour charger une bouteille de 6 kg communément appelée «faitou» ; soit une augmentation de 500 à 1000 FCFA.

Il ressort des confidences faites par des revendeurs à notre source que ce manque est dû à «un retard accumulé par les bateaux de livraison des importateurs». Ceux-ci ne seraient «pas encore arrivés » au Port Autonome d’Abidjan.

En attendant, des usagers plaident afin que le gouvernement règle ce problème.

Abdoulaye DIARRA
Source : acturoutes.info

Partagez cet article