Côte d'Ivoire: le décret sur la limite d’âge des véhicules importés entre en vigueur le 1er juillet (Ministre)

Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le décret limitant l'âge des véhicules importés en Côte d'Ivoire entrera en vigueur le 1er juillet prochain après son adoption par le gouvernement ivoirien en décembre dernier à l'issue d'un conseil de ministres, a annoncé mardi à Abidjan, le ministre ivoirien des transports, Amadou Koné.

« Sur la limitation d'âge des véhicules, nous avons mis en place un comité paritaire et le comité a demandé au gouvernement de faire une prorogation de 3 mois au moins. Nous avons accepté la prorogation. Ce qui ramène à ce stade à une application du décret à partir du 1er juillet prochain », a déclaré M. Koné qui s'exprimait lors d'une visite au Guichet unique automobile à Vridi au Sud d'Abidjan.

« On est unanime sur le bien-fondé de cette opération. Le gouvernement m'a demandé de travailler dans la mise en  œuvre de cette décision avec tout le monde. Donc nous sommes en train de travailler avec les uns et les autres », a-t-il poursuivi ajoutant que ce comité paritaire sera en place pour un an.

Selon M. Koné, la réussite de cette opération de limitation d'âge des véhicules importés est «importante pour nous tous en termes de santé et de sécurité routière ».

Le 06 décembre dernier, le gouvernement ivoirien a décidé de limiter l'âge des  véhicules importés en Côte d'Ivoire de même que ceux en circulation dans le pays. L'entrée en vigueur de ce décret initialement prévue en avril dernier, a été prorogée au 1er juillet prochain.

Ainsi le nouveau tableau de la  limitation de l'âge des véhicules importés en Côte d'Ivoire révélé par Bruno Nabagné Koné,  le porte-parole du gouvernement ivoirien au terme de ce conseil de ministres indique,  entre autres,  5 ans pour les taxis, 7 ans pour les  mini-cars de 9 à 34 places, 7 ans pour les camionnettes jusqu'à 5 tonnes, 10 ans pour les cars de mois de 34 places, les camions de 5 à 10 tonnes et ceux de plus de10 tonnes.

« Ce dispositif vise à réduire significativement le nombre croissant d'accident de la route, à réduire les émissions de gaz à effet de serre, réduire l'encombrement que nous pouvons constater dans nos villes », avait expliqué le porte-parole du gouvernement ivoirien.

Le parc automobile de la Côte d'Ivoire compte environ « 500.000 véhicules dont seulement 70.000 font le contrôle automobile», déplorait également à l'issue de ce conseil de ministres Amadou Koné, le ministre des transports.

LB/ls

Source: APA

Partagez cet article