Koumassi : Des solutions "provisoires" pour sauver les routes

A Koumassi, la voirie s’est maintes fois retrouvée prisonnières des eaux soit déversées par les pluies, soit rejetée par le réseau d’assainissement défaillant.

Sur les 5 grandes voies d’accès à la commune, à savoir, les boulevards du 7 décembre, du quai, du Cameroun, du Gabon, Antananarivo, les  4 premières citées étaient coupées. Pour mettre fin au calvaire des habitants, divers chantiers ont été lancés récemment par le gouvernement.

Soucieux de mesurer l’évolution des choses, le ministre des Infrastructures économiques a effectué une visite de chantier, mardi. Les travaux ont cours notamment aux carrefours Saint-François et Baradji, au quartier Progrès et Saint Etienne.

L’impact immédiat de ces actions, est la reprise des dessertes des autobus de la SOTRA dans la commune de la zone sud d'Abidjan.

Amédée Kouakou a rappelé que les travaux en cours sont des solutions «provisoires» en vue de préserver la praticabilité des routes. Il s’est donc engagé à «maintenir les voies praticables toute l’année pour que les populations puissent circuler aisément». Ce, en attendant que des travaux lourds  d’assainissement soient réalisés pour une solution définitive au problème.

Car l’origine du calvaire vécu par les populations, se trouve dans le canal qui relie la commune à celle de Marcory, au niveau du Remblais, bouchée par les ordures. Conséquence, quand il pleut, l’eau ne peut plus être évacuée et se retrouve sur la chaussée, a déploré Amédée Kouakou.

Le premier magistrat de la commune s’est réjoui de l’avancée des travaux et a promis «accentuer» les actions de sensibilisation pour des comportements «eco citoyens et au civisme ».

Mathias KOUAME
Source : acturoutes.info

Partagez cet article