La principale voie d’accès à Dualla (Séguéla) fortement dégradée

Séguéla – La principale voie d’accès à la sous-préfecture de Dualla, localité située à une trentaine de kilomètres de Séguéla (Centre-ouest, région du Worodougou) est fortement détériorée, a constaté l’AIP, lundi.

Seuls les engins à deux roues peuvent difficilement se permettre d’accéder à cette commune rurale, chef-lieu de sous-préfecture de 11 villages du canton nafana.

Les récentes pluies diluviennes ont fait monter les eaux de la Kôhoué, rivière coulant entre Oussougoula et Dualla, tandis que l’inexistence de travaux de reprofilage a eu raison de la voie dans son ensemble, rendant pénibles les déplacements sur le tronçon.

Mal en point, le pont enjambant le cours d’eau a été renforcé par les populations de Sokoura et de Dualla à l’aide de troncs d’arbres et de sable qui, continuellement, sont emportés par le fort courant d'eau.

Pour les automobilistes qui ne disposent d’autre alternative que d’un détour par la piste rocailleuse de Somanan qui fait doubler le trajet, la situation est alarmante.

« Si le reprofilage de cette voie est bien fait, à part Dualla, Bobi (sous-préfecture située à quelques kilomètres, ndlr) pourra aussi en bénéficier », a émis le sous-préfet Doffou Jean-Ferdinand.

Créée en 1995, la sous-préfecture de Dualla compte près de 6 000 habitants, note-t-on.

kkp/ask

Source: AIP

Partagez cet article