Lancement à Yamoussoukro des travaux manuels d’entretien routier

Yamoussoukro - Le directeur de cabinet adjoint du ministre des Infrastructures économiques, Aristide Yao a procédé vendredi, dans le village de Bossi, à 5 Km de Yamoussoukro sur la route de Bouaflé, au lancement officiel des travaux manuels d’entretien du réseau routier en Côte d’Ivoire.

"Le programme que nous lançons aujourd’hui à deux volets. Le premier est relatif aux travaux manuels et concerne le nettoyage des accotements, le désensablement, le curage des ouvrages hydrauliques, l'abattage d’arbres, l'élagage et la destruction des termitières sur les routes revêtues, et de drainage linéaire de réseau de 3 500 km pour une valeur d'un milliard de FCFA", a-t-il précisé.

Les travaux vont être faits en régie avec les populations qui sont aux abords des voies, pour que ces populations soient impliquées dans l’entretien des ouvrages. Le projet va engendrer des milliers d’emplois. Un ouvrier est appelé à traiter 600m2. Et seront payés par jour.

Le second volet sera consacré aux travaux aussi manuels et certains mécanisés, seront réalisés par les PME et suivis par l’Ageroute. « A la fin du programme, toutes les routes bitumées interurbaines, seront entièrement nettoyées, pour un coût total de 2 milliards de FCFA. Soit les 6 500 km de routes revêtues interurbaines », a précisé le directeur de cabinet du ministre des Infrastructures économiques.

Aristide Yao a fait indiqué l’entretien du réseau routier constitue une activité capitale pour assurer la qualité et la longévité de nos routes. « Certaines coupures enregistrées sur le réseau routier lors de la dernière saison de pluie, peuvent trouver leur origine du fait du manque d’entretien réalisé sur les tronçons concernés », a-t-il expliqué, promettant que la réalisation de ces travaux permettra de prévenir les coupures de route et de prendre des dispositions pour ne plus qu’elles surviennent.

Le représentant du ministre Amédé Koffi Kouakou a déclaré que le programme des travaux manuels d’entretien du réseau routier met au centre les directeurs territoriaux. Il a sollicité leur adhésion et implication pour l’amélioration de la qualité du réseau routier ivoirien.

Le développement et la maintenance du réseau routier constituent deux axes majeurs de la politique du président de la République Alassane Ouattara. Cette politique est traduite à travers l’importance et la grandeur des projets et programmes routiers inscrits dans le programme national de développement (PND 2016) dont certains sont en cours de réalisation.

(AIP)
nam/fmo

Partagez cet article