Volvo s'associe au moteur de recherche chinois Baidu pour la voiture autonome

Volvo annonce aujourd'hui avoir signé un accord important avec Baidu, le célèbre moteur de recherche informatique chinois, en vue du développement de la voiture autonome pour la Chine. Les deux veulent fournir, à terme, des "services de mobilité".

Volvo et Baidu viennent de signer un accord visant à proposer aux Chinois des "voitures autonomes personnalisées". Pour le moment, le constructeur suédois reste assez discret au sujet des détails de ce projet, mais il est clair que la marque suédoise a judicieusement prévu son coup avec Baidu puisque, rappelons-le, Volvo est une filiale de Geely, groupe automobile... chinois.

Les liens entre Baidu, le géant chinois de l'informatique, connu pour son moteur de recherche, et Volvo, permettront aux deux parties de proposer différents services et offres de mobilité en Chine dans les prochaines années. On imagine notamment que Volvo et Baidu travailleront sur des véhicules en autopartage ou sur des transports de personnes à la demande. 

D'un côté, Baidu gèrera la partie informatique et développement logicielle de la conduite autonome avec la plateforme baptisée Apollo, et de l'autre, Volvo fournira son expertise en matière de véhicules et d'automobile. 

Les prévisions d'un cabinet spécialisé, relayées par Volvo semblent toutefois relativement assez optimistes : selon IHS, les ventes de voitures autonomes atteindraient 14,5 millions d'unités sur les 33 millions de ventes totales d'automobiles en Chine, dès 2040, soit près de 50 % du marché.

Source: caradisiac.com

Partagez cet article