10 astuces pour nettoyer l'intérieur de votre véhicule

Le nettoyage de la carrosserie, des vitres... c'est facile. Les stations de lavage abondent, et le faire soi-même n'a rien de sorcier. Mais pour l'habitacle, les choses se compliquent. Voici 10 conseils pour rendre votre intérieur de voiture étincelant.

1. Faites votre check-list
Nul besoin d'un matériel professionnel. À quelques exceptions près, tout se trouve dans les commerces les plus traditionnels. Vérifiez bien que vous avez tout sous la main :
un aspirateur, avec ses embouts fin et à brosse
une éponge
un chiffon doux, voire des chiffons en microfibre
du liquide vaisselle
un produit rénovant pour plastiques (les spécialistes recommandent les marques Autoglym, Poorboy's ou Meguiar's, en vente dans les magasins automobiles)
un produit nettoyant spécial cuir automobile (Gliptone par exemple)
éventuellement un produit nettoyant pour moquette.

2. Avant tout, faites le vide
Les voitures sont des nids à poussière, et cette dernière se niche jusque dans les endroits les plus improbables. Avant de se lancer dans le grand nettoyage, videz le cendrier bien sûr, mais aussi la boîte à gants, les vide-poches...

3. Traquez la poussière partout
Une fois que le terrain est dégagé, passez l'aspirateur à fond. Commencez par les tapis de sol (secouez-les dehors avant de les aspirer), puis les sols, les sièges, le coffre et la plage arrière, et tous les recoins, soit avec un embout fin, soit avec la brosse souple. N'oubliez pas les grilles de ventilation.

4. Comment parfaire ce qui ne s'aspire pas
Les fibres des moquettes et des sièges, même après le passage de l'aspirateur, peuvent retenir un nombre incalculable de petites poussières, poils d'animaux, etc. Deux solutions s'offrent à vous. La location d'un aspirateur à injection/extraction présente l'avantage de nettoyer les tissus par adjonction d'un liquide nettoyant et détachant. Mais son utilisation est longue et demande une bonne journée de séchage.
L'autre solution est plus « manuelle » : un gant de toilette ou une éponge humidifiés, passés en mouvements circulaires, permet de récupérer la majorité des saletés.

5. Bien traiter les parties en plastique
On commence par le bas des portes, généralement les plus sales, avant d'attaquer le tableau de bord, avec une simple éponge enduite de produit vaisselle. Attention aux parties électroniques : un chiffon légèrement humide, sans produit, et c'est tout !
Les professionnels recommandent un second passage à la lingette microfibre dans les endroits difficiles d'accès pour supprimer les dernières poussières. Ensuite, appliquez avec un chiffon doux (jamais en pulvérisant directement) un rénovateur plastique pour raviver l'éclat. Ces produits sont aussi antistatiques et retardent le dépôt de poussières.

6. Les cuirs : précautions particulières
Le cuir déteste l'eau ! Toutes les parties en cuir (sièges, volant, tableau de bord...) sont donc à traiter avec prudence. Un premier passage avec un chiffon très légèrement humidifié pour ramasser la poussière, avant d'appliquer un produit nettoyant spécifique. Ces produits s'appliquent en général au pinceau, agissent quelques minutes, puis doivent être essuyés. Pour toutes les opérations sur cuir, on utilise un chiffon microfibre.

7. Des vitres impeccables
La solution la plus simple pour nettoyer l'intérieur de vos pare-brise ? Les lingettes en microfibre prévues à cet effet. Plus économique (et plus écologique aussi) pour une éventuelle tâche rebelle sur la vitre, pulvérisez un peu de produit nettoyant sur du papier journal utilisé en guise de chiffon.

8. À chaque tâche son remède
Tout est nettoyé ? Oui. Ou presque...
Chewing-gum : un glaçon pour durcir la gomme, un grattage énergique, puis de l'alcool à brûler pour supprimer l'auréole.
Stylo bille, rouge à lèvres et autres tâches grasses : détachant (pour tissu) ou alcool à brûler (sur plastique et tissu).
Tâches fraîches : un simple mélange d'eau et de savon suffit.

9. Sièges, coffres : pensez protection
Contraignant, ce grand nettoyage ? Certaines étapes très chronophages peuvent être expédiées plus rapidement. Avec des housses de siège, par exemple, un simple passage en machine permet d'éviter le fastidieux nettoyage en profondeur et à la main.

10. Recommencez régulièrement !
Le nettoyage complet : deux, voire trois fois par an. Mais on conseille de s'attaquer plus régulièrement et par petites touches au nettoyage des plastiques et à la traque des poussières. Surtout, on traite dès leur apparition les nouvelles tâches : fraîches, elles s'enlèvent bien plus efficacement.

Source : arval.fr

Partagez cet article