37è Rallye Côte d’Ivoire Bandama Soumaoro

La vérification des véhicules effectuée vendredi à Treichville a donné le ton du Rallye de Côte d’Ivoire Bandama 2011. Treize équipages sur les 18 annoncés au départ ont été admis pour le moment pour la course dont le top départ véritable sera donné le samedi 03 décembre à 10 h à Grand-Bassam.

Les favoris de la course : l’ex-champion de Côte d’Ivoire, Soumaoro Moriféré dont le copilote est arrivé samedi à Abidjan en provenance du Burkina, le vainqueur de l’unique compétition comptant pour le championnat national (le Rallye de la Pentecôte 2011) Cyril Bottarri, le premier du Top Chrono d’Assinie, Gary Chaynes et Fané Bakary (vainqueur du Bandama 2003 et 200) sont prêts pour le top départ. Mais surtout pour la grande bataille qui va déterminer le champion de Côte d’Ivoire 2011.
Tous les pilotes ont d’ailleurs affiché leur confiance, après les différentes tours de reconnaissance effectués sur le parcours Bassam-Bonoua-Assinie-Alépé-Bassam (404 km). Concernant les conditions de sécurité, le directeur de la compétition Nino Zarour a rassuré tous les pilotes. « Nous avons pris les assurances. La campagne de sensibilisation a été bien menée dans les localités traversées. Des agents seront postés à tous les carrefours, en ville comme en campagne. Des ambulances seront également sur le circuit », a rassuré Zarour.
Pour rehausser le niveau de la course, un observateur de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), Roger Jamoul est invité en tant que consultant à ce Bandama expérimental par la Fédération Ivoirienne de Sport Auto (FISA). « Je suis sur ce rallye comme consultant pour essayer d’apporté des améliorations avec les connaissances qu’on a eu des Bandama passés », précise Jamoul. Notons que le prologue du vendredi après midi a tout simplement été annulé pour des raisons extérieures à la FISA.

Partagez cet article