Abidjan : Encore du travail à faire sur les routes face aux pluies

Déjà à l’œuvre sur la réhabilitation et l’extension du réseau routier à Abidjan, le gouvernement ivoirien va devoir aller plus loin et plus vite. La saison des pluies entamée ne laisse pas d’endroit où elle ne met le bitume  à rude épreuve. Les points critiques qui exigeaient une intervention rapide sont désormais totalement impraticables.

A Yopougon, le carrefour CIE, dans le quartier de Niangon ne répond plus. « Tout est gâté à cet endroit», dit un habitué du quartier qui voit les véhicules dévier de leur trajet habituel. Sur la voie reliant le marché de Selmer au boulevard Principal, dans la même commune, un fossé s’est creusé à la hauteur du carrefour Lavage empêchant tout trafic automobile.

Les averses d’une rare intensité cette année bouffent tous les carrés de bitume qui étaient encore chancelants comme à Adjamé sur le boulevard dit Renault où au carrefour Mobile au Plateau-Dokui, entre Cocody et Abobo.

Le Chef de l’Etat Alassane Ouattara a annoncé un programme d’investissement de 52 milliards dans le District d’Abidjan qui comprend le bitumage de plus de 100km de routes, première paire de manche de la mise à niveau des infrastructures de transport. Il est déjà en cours et concerne les localités périphériques telles qu’Anyama et Bingerville.

L’autre paire de manche porte sur l’entretien du réseau d’assainissement. L’Office national de l’assainissement et du drainage (ONAD) a initié une campagne de sensibilisation appelant les citoyens ne pas confondre les canalisations d’eaux de ruissellement avec des poubelles.

Ce, en attendant la fin des travaux d’aménagement de la baie de Cocody qui doit résoudre un gros problème d’évacuation des eaux usées. Le projet d’un coût global de 137 milliards bénéficie de la contribution financière du Maroc et de la Banque Mondiale.

Célestin KOUADIO
 acturoutes.info

Partagez cet article