Adjamé : Des jets de pierres lors du déguerpissement, ce mardi

Le déguerpissement des abords des voies dans la commune d’Adjamé a connu un couac ce mardi. Quelques échauffourées ont émaillé l’opération sur l’Avenue Jacob William, dans le quartier «Bromakotè», au niveau de la Pharmacie Agban, a constaté Acturoutes.   

Les agents du ministère de la salubrité et de la mairie ont en effet essuyé des jets de pierres de la part d’un groupe de jeunes positionnés vers la gare routière des minicars «gbaka» située derrière la pharmacie Agban, le long de l’ancienne route de Yopougon. Ce qui a entrainé la riposte des forces de l’ordre avec des gaz lacrymogène.

Les choses s’étaient déroulées dans l’ordre jusque-là. Pour cette journée, toutes les constructions et installations anarchiques aux abords du tronçon reliant la gare de train à la grande mosquée, sur le Bd Nangui Abrogoua et sur l’Avenue Jacob William, allant de la Mosquée au quartier «Bromakotè» ont été rasées par les bulldozers.

Pour le chef de cabinet du ministère de la salubrité urbaine et de l’assainissement, M. Jules Yao Yao, cette opération entamée depuis le début du mois d’août doit se dérouler dans la «fermeté». La première phase a été exécutée sur les artères des 220 Logements

Joseph N’GORAN
Source : acturoutes.info

Partagez cet article