Anyama : Les travaux de bitumage de l’axe principal réalisés à près de 70%

Le maire Amidou Sylla se rejouit du changement qui s’opère au niveau de sa commune. Lancés le 11 avril dernier par le Président de la République, Alassane Ouattara, les travaux de bitumage de la voie principale d’Anyama avancent bien.

Faisant l’état des lieux, Amidou Sylla, maire de la commune, qui suit de près ce chantier, a indiqué, la semaine dernière, que les travaux de réhabilitation se situent actuellement entre 60 et 70% du taux d’exécution.

C’est un véritable traitement de choc qu’il nous a été donné de voir le mercredi 22 juillet, au niveau de la vallée où se trouvent les magasins de cola. C’est qu’en ces lieux, la voie était très dégradée.

Ouvriers, techniciens et responsables du chantier étaient tous à la tâche. Le terrassement et la pose de dalots sont presque achevés sur toute la longueur de la voie. Après le terrassement, il y a eu la pose de la première couche de revêtement par endroits.

Le tronçon à réhabiliter mesure 3, 9 kilomètres de long. Il se situe entre la gare routière de la ville, c’est-à-dire la fin de la nouvelle autoroute dénommée Mohammed VI, et la voie nationale Abidjan-Bondoukou.

C’est une importante voie notamment, avec des magasins de cola, la Sodeci, des stations services, le grand marché, l’Église catholique, les banques, la poste, le commissariat de po lice, la gendarmerie, la mairie.

D’importants travaux sont aussi réalisés au grand marché, voie a été fermée à la circulaun autre point critique sur le tronçon à traiter.

En vue de permettre aux entreprises de travailler dans la quiétude, la voie a été fermée à la circulation au niveau de la poste, ce mercredi 22 juillet, obligeant les automobilistes à faire un détour en passant par le complexe sportif, pour sortir sur la route qui mène à l’hôpital général.

« Après l’autoroute et la principale artère de la ville, nous avons pu obtenir 8 km de bitume supplémentaire pour les autres voies qui desservent la ville. Les travaux font l’objet d’un appel d’offres et vont démarrer avant la fin de l’année. Par ailleurs, toutes les routes reliant les villages de la commune seront bitumées. Il s’agit, entre autres, des voies Anyama-Ebimpé-Azaguié Blida (6 km), Anyama-Anyama Adjamé-Ahouabo (11 km) », rassure le premier magistrat de la cité de la cola.

Il a également ajouté que depuis l’inauguration de l’autoroute, il fait bon vivre dans cette commune car cette réalisation a boosté les activités. Il a traduit la reconnaissance de ses administrés au Président de la République pour les différents travaux achevés (autoroute, château d’eau de Belle), ceux en cours (voirie intérieure, château d’eau de N’Dotré) et les autres projets à venir (stade olympique, abattoir...)

Pour rappel, la voirie de la ville d’Anyama, dans son ensemble, a besoin d’être reprise. Les projets se font par étape et pour la première étape, une autoroute a été construite pour relier les communes d’Abobo et Anyama.

Ces travaux, d’un coût total de 7 522 930 298 Fcfa, ont été financés par la Banque ouest-africaine de développement (Boad) qui contribue à hauteur de 6 400 788 338 FCfa, tandis que l’Etat de Côte d’Ivoire mobilise 1 152 141 910 FCfa.

L’autoroute Mohammed VI a été inaugurée le 11 avril, par le Chef de l’État. Il a profité de cette occasion pour donner le premier coup de pioche des travaux de bitumage de l’axe principal qui traverse la ville d’Anyama.

Partagez cet article