Autoroute du Nord/ En cas d’accidents : Les accidentés désormais secourus en 30 minutes

Le temps de présence et d’assistance de secours des pompiers aux accidentés de la route, dans un rayon de 130 km à partir de N’zianouan qui, jusqu’à ce jour est estimé à plus de deux heures, sera réduit à moins de 30 minutes. C’est la bonne nouvelle donnée samedi par le Premier ministre lors de l’inauguration du centre de secours d’urgence à N’zianouan.

Le Centre de secours de N’zianouan pourra assurer simultanément au moins quatre départs en intervention exécutés par une équipe de 40 sapeurs-pompiers, à savoir un départ pour une mission d’incendie.

Pour Daniel Kablan Duncan, ce centre permettra d’accroître les moyens d’une prompte réaction pour sauver des vies humaines face aux accidents, incidents et périls divers auxquels les populations peuvent être confrontées, notamment en matière de la circulation routière.

Le Premier ministre s’est félicité de la construction de ce centre qui constitue une «innovation majeure» dans le dispositif médical de la Côte d’Ivoire. «Vous me permettrez d’inviter l’ensemble des usagers de nos routes à faire preuve de prudence et de vigilance. Seule cette discipline qu’ils s’imposeront permettra d’inverser durablement la courbe des accidents sur nos routes. J’invite les agents de la sécurité routière à y veiller particulièrement et je les assure de mon soutien», a-t-il conseillé.

Selon les statistiques 2011 de l’Office de la sécurité routière (Oser) et de la Croix Rouge, chaque année les accidents routiers causent 600 dégâts corporels engendrant 11 000 blessures et 600 morts, avec une forte proportion de jeunes et d’enfants.

L’Autoroute du Nord (axe Abidjan - Yamoussoukro) tient le triste record, avec 60% de ces cas. Ce centre, situé à 120 km des villes d’Abidjan, de Yamoussoukro et de Gagnoa, a été financé entièrement par la fondation PETROCI à hauteur de 7,5 milliards de francs CFA sur une superficie de 15 hectares.

A Traoré
Source : Le Sursaut

Partagez cet article