Autoroute du Nord: le pont-piéton de Yopougon presqu'en ruine

En général, un panneau informe les usagers que tout chargement d’une hauteur de plus de 4,8m ne peut passer en dessous des ouvrages de franchissement surplombant des voies.

Cette prescription n’est visiblement pas respectée, concernant le pont-piéton reliant Andokoi à «Gabriel gare», sur l’autoroute du Nord, dans la commune de Yopougon. Le mauvais état dans lequel se trouve une partie du socle de ce pont depuis au moins un an, est attribué par des témoignages à des usagers.

Des blocs de béton se sont détachés en-dessous de la structure du viaduc, mais ils restent suspendus grâce à des fers à bétons, dans le sens Adjamé-Yopougon.

Cette situation est la conséquence de «l’incivisme» de plusieurs conducteurs d’engins dont des cars de transport de voyageurs et surtout de porte-charge, «exagérément chargés», selon un ferronnier, riverain.

Notre interlocuteur se veut un peu plus précis dans son accusation: «en 2015, un porte-char a été bloqué ici avant de rebrousser chemin».

Pire, «c’est dans les différentes manœuvres pour l’en dégager que des parties du pont sont aujourd’hui en suspension», a-t-il indiqué.

Une réelle menace pour les automobilistes. Car ces parties de béton peuvent à tout moment se détacher et faire des dégâts, plus bas ; c’est-à-dire, sur la chaussée de l’autoroute du Nord. Voie express, très fréquenté, tout le long de la journée.

Un autre signe de dégradation du pont-piéton, est  l’effritement de sa voie d’accès, côté «Gabriel gare» dû à l’érosion.

Faute de conduits pour le drainage, les eaux de ruissellement ont emporté une bonne partie du bitume existant, laissant place à un long creux par lequel les piétons passent pour accéder au pont.

Mathias KOUAME
Source : acturoutes.info

Partagez cet article