Axe Odienné-Gbéléban : Les travaux de bitumage évalués à plus de 40 milliards F

Le Premier ministre a procédé lundi au lancement des travaux de bitumage du tronçon Odienné-Gbéléban. Les travaux d’un coût de 40,216 milliards FCfa dont 38,325 milliards comme apport de la Chine, ont déjà démarré et doivent prendre fin dans 24 mois, selon Daniel Kablan Duncan.

«L’aménagement de cette route permettra de désenclaver la région aux riches potentialités économiques. Il renforcera aussi bien la cohésion sociale, que le développement culturel de sa zone d’influence directe», a indiqué le chef du gouvernement.

Pour lui, le bitumage de cette voie qui relie Odienné à Gbéléban relancera le développement de cette région du Nord-ouest de la Côte d’Ivoire. C’est pourquoi, il a rassuré la population de ce que le chef de l’Etat tiendra sa promesse de faire de Gbéléban une copie en miniature de notre capitale économique.

«Chère population du Kabadougou, le Président Alassane Ouattara, lors de sa dernière visite d’Etat, a promis de faire de Gbéléban un petit Abidjan dans les quatre prochaines années», a souligné M. Duncan. Il a par ailleurs annoncé plusieurs travaux de développement socioécono-mique dans le cadre du nouveau Plan national de développement.

Le ministre des infrastructures économiques, Patrick Achi, a quant à lui indiqué que la réalisation de ce projet qui sera un véritable catalyseur de développement est fortement attendu par les populations locales. «Cette route était un véritable calvaire.

Pour parcourir les 72 km, l’on pouvait passer facilement 3 h 30 de temps voire quatre heures. Eh bien, cela ne sera plus qu’un vieux souvenir dans seulement 24 mois», a relevé le ministre. Parlant des caractéristiques de cet ouvrage, M. Achi a souligné qu’il s’agit d’une chaussée de deux fois une voie sur une largeur de sept mètres prévue avec des accotements de 1,5 mètre en rase campagne et 2,3 mètres en agglomération.

Les populations de Gbéléban, par les voix du député Alassane Doumbia et le ministre auprès du Premier ministre, chargé de l’Economie et des finances, Adama Koné, ont traduit leur gratitude au chef de l’Etat pour ses nombreuses actions de développement dans le département.

Kindo Ousseny, envoyé spécial à Gbéléban
Source : Nord Sud

Partagez cet article