Baisse du transport: Les prix restent inchangés à Abidjan et dans les autres villes de la Côte d’Ivoire

Le tarif du transport intercommunal à Abidjan est resté inchangé, de même qu’entre les autres villes de la Côte d’Ivoire, malgré l’appel du patronat ivoirien du transport à baisser le coût à partir du 1er août, a constaté ALERTE INFO.

Cars de transport

Le tarif du trajet Yopougon (Ouest d’Abidjan) à Adjamé (Nord) en minicar communément appelé "gbaka" était fixé lundi matin à 300 Fcfa, a constaté une journaliste de ALERTE INFO.

Celui d’Adjamé-Koumassi (Abidjan-Sud) n’a également pas connu de baisse et est toujours à 300 Fcfa. Les tarifs des taxis reliant la commune de Cocody (Abidjan Est) à ses quartiers se négociaient toujours entre 500 Fcfa, 250 Fcfa et 300 FCFA.

Par contre une baisse de 50 FCFA a été constatée sur le trajet Riviera

2-Marcory et Riviera-Koumassi.

Pour ce qui concerne le transport interurbain, les prix sont restés stables sur les trajets Abidjan-Yamoussoukro (capitale politique), Abidjan-Bouaké.

A l’Union des transporteurs de Bouaké (UTB, le leader du transport ivoirien) les coûts ont connu une baisse de 1.000 FCFA depuis mai, a appris ALERTE INFO auprès de la compagnie.

Le 1er mai, le président ivoirien, Alassane Ouattara avait appelé les transporteurs à baisser le prix du transporteur après la réduction du litre de l’essence qui est passé de 790 Fcfa à 570 FCFA et le gasoil de 615 à 570 Fcfa.

Mi-juillet le haut conseil du transport en Côte d’Ivoire a annoncé une baisse de 50 FCFA des tarifs du transport à partir du 1er août.

Mais le président de fédération des gares routières de Côte d'Ivoire, Adama Touré avait confié à ALERTE INFO qu’il ne se sentait pas concerné par cette décision n’ayant pas été consulté.

LIB
Source : Alerte Info

Partagez cet article