Bitumage des axes N’douci-Gagnoa et Divo-Guitry-Cotière : Amedé Kouakou promet une route de qualité aux populations du Gôh et du Loh-Djiboua

Le coup d’envoi des travaux de bitumage du tronçon Divo-Guitry-Cotière, long de 76 km et de renforcement de l’axe routier de 167 km, partant du Pk 109 jusqu’à Gagnoa en passant par N’douci, Tiassalé, Divo et Lakota a été donné à Divo, le vendredi 17 février 2017 par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Le ministre des Infrastructures économiques, Dr Amedé Kouakou qui assurera la maîtrise d’ouvrage de ce projet a donné au chef du gouvernement, l’assurance d’une route de qualité, au terme d’un travail qui durera 36 mois : «Populations du Gôh et du Loh-Djiboua, laissez éclater votre joie en ce jour du 17 février 2017 et pour cause, le Président de la République, SEM Alassane Ouattara nous offre deux projets majeurs. Il s’agit du bitumage de la route Divo-Guitry-Cotière et le renforcement de la Nationale A2 constituée par les tronçons Pk 109 de l’autoroute du Nord, N’douci, Divo, Gagnoa en passant par Lakota.

Le premier projet est la concrétisation d’un rêve vieux de plus d’une quarantaine d’années (…) Ce sont des investissements de plus de 105 milliards de FCFA qui sont attendus dans le cadre de ces deux projets (…) Conformément à la feuille de route que vous m’avez donnée, monsieur le Premier ministre, je voudrais prendre l’engagement devant vous, au nom de toutes les parties prenantes de cet important projet, de garantir la qualité et la durabilité des ouvrages qui seront livrés à la fin des travaux. Je prends également cet engagement pour l’ensemble des projets routiers que nous aurons à réaliser».

AGC lance un appel au calme social

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly (AGC) a indiqué pour sa part aux populations que le lancement des travaux de bitumage de ces axes routiers est la réponse du Président Alassane Ouattara à leurs doléances.

Il a aussi lancé un appel à la paix, préalable au développement de la Côte d’Ivoire : «En homme de parole et d’action, le Président Alassane Ouattara nous envoie concrétiser son engagement de favoriser le désenclavement total et le développement économique de cette belle région. La longue crise qu’a connue notre pays a eu un impact négatif sur le réseau routier national.

A l’absence totale de travaux pendant cette longue période s’est ajouté un manque d’entretien du réseau routier qui a conduit à la dégradation de près de 70% de ce réseau routier. C’est pour corriger cette situation que le Président de la République a mis un point particulier sur le secteur routier.

A cet effet, trois axes ont été privilégiés, à savoir l’entretien du réseau routier, sa réhabilitation et son développement. C’est dans ce cadre que se situe les grands travaux de construction et de réhabilitation de notre réseau routier qui a démarré depuis 2012 et qui se poursuit, sur la base d’un Plan national de développement routier (PNDR 2016-2025), pour un coût global de 3. 760 milliards de FCFA (…)

Les remous sociaux que nous avons connus ces derniers temps nous rappellent que nous devons tous œuvrer à la consolidation de la paix, afin de sauvegarder nos acquis et continuer d’améliorer les conditions de vie de nos compatriotes. Nous devons nous rassembler autour du Président de la République.

Pour ce faire, nous appelons de tous nos vœux, l’émergence d’un Ivoirien nouveau, amoureux de la devise nationale, respectueux des différences, du droit, de la bonne gouvernance et des valeurs démocratiques, apte à apporter des changements qualitatifs, un Ivoirien nouveau au comportement civique et citoyen qui sont favorables à l’émergence, un Ivoirien nouveau conscient de ses devoirs envers la société et vis-à-vis des Institutions».

Olivier Dion
L’intelligent d’Abidjan

Partagez cet article