Bvrd de France redressé : les causes de la dégradation précoce connues

Le ministre des Infrastructures économiques Amédée Kouakou Koffi a conduit une visite de chantier mardi sur le prolongement du «Boulevard de France redressé», à Cocody.

Un tronçon flambant neuf qui pourtant connait une dégradation dont les causes «sont situées à 2 niveaux», a révélé le ministre Amédée Kouakou.

«Le 1er niveau est un problème de conception de la voie elle-même» et le  «non respect de d’un certain nombre de normes» constitue le second niveau de problème.

D’où les nouveaux travaux en cours engagés par l’entreprise adjudicatrice du projet, DTP Terrassement.

Les  premières actions ont consisté à faire des «réparations localisées». Mais le résultat, c’est que les usagers se plaignaient plutôt «d’un certain inconfort» dans leur déplacement, reconnaît le ministre des Infrastructures économiques.

C’est pourquoi, «il était bon que le tapis soit mis sur l’ensemble du tronçon», dans les 2 sens, surtout entre le rond-point du lycée Jacques Prévert et le carrefour du lycée français, en direction du boulevard Mitterrand (route de Bingerville).

Cette étape vise à «rajouter un confort mais aussi pour rajouter à la durabilité de la route», a-t-il souligné.

Toutefois, «si les travaux réalisés, ne tiennent pas, si ça .se dégrade dans 6 mois», l’entreprise qui était représentée lors de la visite par son Directeur Côte d’Ivoire, Thomas Pruvost, «reprendra les travaux à ses charges», a averti Amédée Kouakou qui pour l'occasion, était entouré de certains DG de structures sous tutelle..

Rappelons que le «Boulevard de France redressé», route en 2x2 voies a été réalisée en 2 sections.

La 1ère longue de 4km part de l’Université Félix Houphouët-Boigny jusqu’au lycée Jacques Prévert, a été ouverte au trafic en septembre 2015 après des travaux qui ont coûtés au moins 6 milliards de F CFA.

L’autre section ou l’extension du «Boulevard de France redressé», située entre le carrefour Jacques Prévert et la jonction formée avec le boulevard Mitterrand, peu avant le nouveau camp d’Akouédo, sur 2,5km a quant à elle été livrée un an après.

La construction de ce boulevard entre dans le cadre du Programme d'aménagement de la voirie urbaine d'Abidjan.

Mathias KOUAME
Source : acturoutes.info

Partagez cet article