Côte d'Ivoire : Les 364 motos et tricycles saisis, restitués à leurs propriétaires, les raisons

Les 364 motos et tricycles saisis et mis en fourrière lors des opérations de contrôles des engins à deux et trois roues dans le District d'Abidjan ont été restitués à leurs différents propriétaires. 

Suite à la traque lancée contre les propriétaires et conducteurs de motos et tricycles dans le District d'Abidjan, 364 engins à deux et trois roues ont été saisis et mis en fourrière, selon un point présenté mardi 7 mai 2019 par le Commissaire principal de police, Touré Abdul Kader, chargé de la Police spéciale de la sécurité routière (Pssr), rattachée au ministère des Transports. Joint au téléphone ce lundi 20 mai 2019, le Commissaire principal de police a informé que ces motos et tricycles ont été restitués à leurs propriétaires et conducteurs, sans aucune contrepartie financière. « Notre ambition était de montrer aux propriétaires de ces engins que les motos-taxis et les tricycles de transport de personnes sont des activités interdites dans le District d'Abidjan. La vraie répression, pour ceux qui continueront à s'adonner à cette activité de transport, va commencer très bientôt », a mentionné le Commissaire principal de police Touré Abdul Kader. Puis d'informer qu'une période a été donnée à ces acteurs, singulièrement les détenteurs de tricycles habilités à faire le transport de marchandises dans les quartiers, pour se mettre à jour relativement aux pièces afférentes à leurs matériels roulants. « Il s'agira pour ce derniers de se constituer en entreprise de transport, prendre une assurance et de porter un casque », a énuméré le Commissaire principal de police, Touré Abdul Kader.

La population abidjanaise est invitée à se détourner du transport de personnes à moto ou tricycle qui n'offre aucune garantie de sécurité. 

Irène BATH

Source: linfodrome

Partagez cet article