Ce que vous devez savoir avant d’acheter une voiture seconde main

Déterminer l'usure d’une voiture

Interrogez le vendeur sur ses habitudes de conduite : où et comment roulait-il ? S’il était habitué à de courts trajets, prudence ! En ne permettant pas à la mécanique d’atteindre une bonne température de fonctionnement, ils se révèlent souvent néfastes au mécanisme du véhicule (à l’embrayage par exemple) et bien sûr, à sa longévité.
C’est ainsi qu’une petite citadine qui n’affiche pas plus de 50.000km mais qui n’a roulé qu’en ville peut être en moins bon qu’une berline de 100 000km habituée aux longues étapes…

Renseignez-vous sur sa version (niveau de finition, série spéciale…)

Cette information vous permet de connaître la liste des équipements de série et en option. Vous repérerez ainsi les vendeurs qui gonflent artificiellement le prix de leur voiture sous prétexte qu’elle est équipée de nombreuses « options », qui sont en réalité… des équipements de série !

L’état de son moteur :

- Repérez les fuites ; une fuite suspecte au niveau du couvre culasse par exemple annonce un gros problème de moteur.
- Si le moteur est froid, vérifiez le niveau d'huile. S’il est au plus bas, cela signifie que l'entretien a été négligé.
- Si des gouttelettes d'eau sont présentes sur la jauge, attention ! Le joint de culasse est sur le point de rendre l'âme.
- Si le moteur est chaud, écoutez les claquements suspects. Le ralenti doit être régulier. Le pot d'échappement ne doit pas dégager de fumée.

L’état de son habitacle :

- Examinez l'état des sièges, des tapis de sol (soulevez-les et vérifiez qu'il n'y a pas de traces de corrosion), des joints de portes, des vitres, des pédales…
- Testez les équipements électriques, le chauffage, la lunette arrière dégivrante, la climatisation, la ventilation, le klaxon, les ceintures de sécurité.

L’état de ses pneus :

- Vérifiez l’usure des pneus. Inspectez la bande de roulement mais également les flancs qui ne doivent pas présenter de traces de craquelures.
- Des jantes avec des rayures ou des traces de choc sur leur bordure indiquent des chocs répétés par exemple contre les bordures de trottoir. Le réglage du train (parallélisme) pourrait être défaillant. Redoublez d’attention au moment de l’essai.
- Examinez l’état de la roue de secours : de préférence, il est le même que ceux montés sur les quatre autres roues.

Source : paruvendu.fr

Partagez cet article