Conseil des ministres : Des grands changements annoncés hier, dans le transport

Les acteurs du secteur du transport terrestre et les usagers pourraient constater sous peu quelques innovations dont l’objectif est d’assainir ce milieu.

Le gouvernement a pris en conseil des ministres des décisions à cet effet. L’Etat ivoirien veut mettre de l’ordre dans le secteur du transport en Côte d’Ivoire.

A cet effet, le conseil des ministres d’hier a adopté un décret portant réglementation de l’usage des voies routières ouvertes à la circulation publique.

Ce décret vise à sanctionner et à réduire sensiblement les comportements dangereux des usagers de la circulation routière.

Notamment, l’excès de la vitesse, les dépassements dangereux, le manque de maîtrise de la conduite, etc. « Ce décret va obliger toutes les personnes désirant faire de la conduite automobile leur profession à subir une formation professionnelle adaptée. Cette formation sera étendue à l’instruction civique. Ce décret introduit l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (Tic) dans les établissements d’enseignement de la conduite automobile, ainsi qu’en matière de sécurité routière et d’information des usagers. Ce décret innove avec la mise en place du permis de conduire à point qui permettra de lutter plus efficacement contre l’incivisme des conducteurs », a indiqué Bruno Koné avant de continuer : « Ce décret organise une nouvelle nomenclature du permis de conduire, notamment du permis de conduire ‘’A’’ qui est désormais subdivisé en trois catégories en fonction des cylindrées, des cyclomoteurs, des motocyclettes, des vélomoteurs, tricycles et des quadricycles à moteurs. Il s’agit d’un permis A1 qui va concerner les cylindrées inferieures à 50 cm3 pour les mobylettes, un permis A2 pour les vélos moteurs, tricycle et quadricycle à moteur avec des cylindrées comprises entre 50 et 125 cm3 et le permis A3 pour les motocyclettes à cylindrée supérieure à 125 cm3 ».

Paul Kouakou
Source : La Mandat

Partagez cet article