Développement du transport en Afrique de l’ouest : La Côte d’Ivoire en tête des financements obtenus de la Bad

La Banque africaine de développement (Bad) a dressé le bilan des différents financements qu’elle a apportés sur le continent, en 50 ans d’existence, en direction du secteur des transports.

Ce bilan souligne l’importance des investissements réalisés par la Côte d’Ivoire, avec l’appui de la Banque en ce qui concerne le secteur du transport. Pour la réalisation des projets dans le secteur des transports ivoirien, le document révèle ainsi des financements estimés en tout, à 1,3 milliard de dollars soit près de 726 milliards de FCfa. Ce qui fait de la Côte d’Ivoire, le pays de l’Afrique de l’Ouest ayant le plus sollicité la Banque dans la réalisation de ces projets portant sur le transport.

Loin devant le Sénégal, deuxième pays de la sous-région, avec le plus de ressources allouées par l’institution en vue de la mise en œuvre de ses projets de développement du transport, avec 640 millions de dollars soit plus de 357 milliards de F Cfa. Ces ressources auront servi au financement de 9 projets, notamment la construction de 1 470 km de route bitumée dont 80 km en zones urbaines, ainsi que deux ponts. Au niveau continental, l’Afrique du Nord se positionne en première position avec la Tunisie et le Maroc, suivie de l’Afrique de l’Est.

« L’Afrique de l’Ouest vient ensuite, avec, notamment, comme locomotive, la Côte d’Ivoire qui a bénéficié récemment de mégaprojets de transport urbain », indique l’institution panafricaine.

Hermance K-N

Source : Linfodrome

Partagez cet article