Daloa / Fêtes de pâques : Les chauffeurs sensibilisés sur les risques d’accident

Pour éviter des accidents à l’approche de la fête de pâques, la direction régionale du ministère des Transports du Haut Sassandra a attiré ce mercredi l’attention des chauffeurs et des usagers sur la sécurité routière à travers une campagne de sensibilisation.

De Daloa à Guessabo en passant par les grandes artères de Daloa, le directeur régional (DR), Diarrassouba Daouda a mis en garde les chauffeurs contre les accidents à la veille de la fête de pâques. « Chers chauffeurs, je vous exhorte à la prudence au volant. Évitez l’alcool et le téléphone au volant pour la sécurité des passagers. Les dépassements dangereux sont interdits également. Si vous respectez ces consignes, il sera difficile pour vous de provoquer des accidents. Ce sont des conseils que le ministre des Transports nous demande de vous transmettre », a-t-il conseillé.

Le DR a rappelé quelques cours d’auto-école aux automobilistes. « Mettez en pratique ce que vous avez appris dans les auto-écoles en respectant les panneaux Stop et les feux tricolores. Ne vous arrêtez jamais dans les virages et au sommet des côtes où les autres automobiles ne peuvent pas vous voir. En cas de panne, signalez votre véhicule avec les triangles de pré signalisation à l’avant et à l’arrière de vos véhicules », a t-il rappelé.

Les chauffeurs des voitures mal stationnées ainsi que ceux qui avaient des voitures dont les pneus étaient en mauvais état, ont été interpellés par le premier responsable de transport dans le Haut Sassandra.

Les commerçantes installées sur le pont de Guessabo ont été interpellées par le directeur des transports sur les risques encourus. « Avec les gros camions qui passent sur ce pont, nous souhaitons que vous quittiez les lieux pour éviter des éventuels accidents. Nous viendrons ici les prochains jours, si vous êtes encore là, nous allons passer à la répression>>, a t-il menacé.

Adama. D. guichetier à la gare des « 22 places » à Daloa, a promis transmettre le message du directeur de transport à ses collaborateurs au cours d’une séance de travail qu’il organisera les prochains jours.

Vivement que ce message du ministère des Transports soit mis en pratique par les chauffeurs afin d’éviter que ces périodes de fête ne se transforment en moment de tristesse.

Narcisse Touei Bi, Correspondant Régional
Source : L’Expression

 

Partagez cet article