Des voies bitumées de plus en plus impraticables à Odienné

Les artères principales de la ville d’Odienné sont de plus en plus impraticables, un an après leur réhabilitation lors de la visite d’Etat dans le district du Denguélé, a constaté l’AIP.

Il y a des pont cassés, du bitume rasé par les eaux de ruissellement, des fissures et nids de poule par endroits du Rond-point principal, au Rond-point Nabintou Cissé en passant par le carrefour du café RHDP et la route menant à l’hôtel les frontières.

L’hivernage risque d’aggraver cette dégradation des voies réalisées seulement entre 2013 et 2015, et qui donnait fière allure à Odienné.

Les employés d’une entreprise ont été « chassés » récemment par les populations de Bougousso, dans le département d’Odienné pour travaux mal faits. Cependant l’entreprise évoque un manque de financement de la part de l’Etat, ce qui justifie, selon elle, le retard dans l’exécution des travaux, rappelle-t-on.

ss/ask
AIP

Partagez cet article