Extension du chemin de fer, autoroute Yamoussoukro-Ouaga… : la Côte d’Ivoire et le Burkina préparent un grand coup

La visite d'amitié et de travail qu'a effectué le Premier ministre du Burkina Faso, Beyon Luc- Adolphe, en Côte d'Ivoire dans le cadre des préparatifs de la 3ème conférence au Sommet des chefs d'Etat de la Côte d'Ivoire et du Burkina Faso, a pris fin, hier. Au terme d'une séance de travail qui a eu lieu samedi dernier, à la Primature entre la délégation du chef du gouvernement burkinabé, le Premier ministre Daniel Kablan Duncan et plusieurs membres du gouvernement ivoirien, le ministre des Affaires étrangères, Charles Koffi Diby a lu un communiqué final qui a fait le point de l'ensemble des travaux. D’importants projets sont en vue dans le cadre de la coopération qui lie les deux pays. Au cours des séances de travail qu'ils ont eu ensemble, Daniel Kablan Duncan a présenté à son homologue burkinabé, les progrès accomplis en terre ivoirienne en matière de réconciliation et de reconstruction. Son homologue Beyon Luc- Adolphe a, à son tour, au nom du président Blaise Compaoré félicité les autorités ivoiriennes pour les efforts faits en matière de paix, de réconciliation et de sécurité. Le ministre Charles Diby Koffi a dans son compte rendu, mentionné que pendant les différentes séances de travail, les échanges ont porté aussi bien sur les questions bilatérales qu'internationales. Les deux parties ont convenu que le développement économique et social dans l'espace CEDEAO est conditionné par la paix et la sécurité en Afrique. Elles se sont félicitées du rôle déterminant joué par l'institution sous-régionale dans le règlement des conflits au Mali et en Guinée Bissau. Et traduit leur gratitude aux présidents Alassane Ouattara et Blaise Compaoré. Les deux groupes ont plaidé pour une aide internationale accrue et la mise en place de ressources pour le fonctionnement de la MISMA. Les deux délégations ont abordé les questions relatives à la coopération entre les deux pays à divers niveaux. Concernant le trafic des enfants, ils ont salué l’engagement des premières Dames du Faso et de la Côte d’Ivoire en matière de lutte contre ce trafic. Des efforts sont faits pour le renforcement de la coopération au niveau agricole et des ressources halieutiques. En matière d’infrastructures routière et ferroviaire, les parties ont planché sur la question de l’autoroute qui partira de Yamoussoukro à Ouagadougou. Relativement à ce projet, le ministre Charles Diby Koffi a relevé la disponibilité d’un certain nombre de partenaires qui sont prêts à financer le projet. La question de l’extension du chemin de fer qui partira d’Abidjan à Kaya via Ouagadougou a été aussi abordée. Concernant le projet de fourniture d’électricité au Burkina Faso, les parties ont convenu du renforcement des capacités de la production d’électricité. S’agissant des produits pétroliers, l’état d’avancement du projet de construction de pipelines entre Abidjan et Ouagadougou a été fait. Au niveau de la culture, les parties ont relevé l’exemplarité de la coopération culturelle. En matière de santé, les représentants du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire ont convenu entre autres, de l’urgence d’une collaboration pour la lutte contre les médicaments illicites, de la mise en place d’une plate forme pour la sensibilisation contre la méningite cérébraux spinale. Au total, les parties se sont félicitées de la tenue de ces travaux en prélude à la 3ème conférence au Sommet des chefs d'Etat de la Côte d'Ivoire et du Burkina Faso. Et elles ont noté des avancées. Daniel Kablan Duncan a indiqué que c’est une dizaine de projets qui seront signés au prochain sommet des chefs d'Etat de la Côte d'Ivoire et du Burkina Faso prévu pour se tenir au cours du premier trimestre de cette année. Il a invité les autorités burkinabé à prendre une part active au Forum investir en Côte d’Ivoire en novembre 2013. Quand son homologue burkinabé l’a invité à aller effectuer une visite d’amitié et de travail au Burkina Faso. Par COULIBALY Zoumana

Partagez cet article