Fluidité du transport à Abidjan : L’Oft annonce de grandes mesures

L’Observatoire de la fluidité des transports veut mettre en œuvre des solutions afin de mettre fin aux embouteillages. L’Observatoire de la fluidité des transports (Oft) poursuit ses actions en vue de favoriser la libre circulation des personnes et des biens.

A l’occasion de la présentation du rapport sur la fluidité des transports en 2014, vendredi à Abid- jan, son secrétaire général, Abdoulaye Traoré, a annoncé de grandes actions. Il s’agit, a-t-il fait savoir, de la construction de petites gares modernes dans toutes les communes du district d’Abidjan pour assurer la fluidité du transport routier.

En outre, il a mis l’accent sur les causes des embouteillages dans la capitale écono- mique. «Le dépassement de la capacité de volume et le manque de signalisations sont à l’origine des embouteillages à Abidjan; c’est le cas du carrefour Solibra et de Samaké», a-t-il indiqué.

Dans les trois mois à venir, M. Traoré a rassuré qu’une solution sera trouvée au pro- blème de stationnement des taxis-compteurs à l’aéroport international Félix Houphouet-Boigny. «Les tarifs des taxis à l’embarquement à l’aéroport ne sont pas homologués, cela nuit à l’image de notre pays» a-t-il déploré.

Auparavant, il a fait le bilan des activités de sa structure durant les six derniers mois. «Tous les barrages illégaux ont été identifiés et démantelés, un dispositif sécuritaire a été déployé au Nord pour lutter contre les coupeurs de routes», s’est-il satisfait.

Pour mettre fin au problème de circulation sur la plate-forme portuaire d’Abidjan, deux sites on été aménagés; l’un dans la commune de Yopougon et l’autre de la com- mune d’Abobo, a-t-il précisé.

Selon lui, les priorités de l’Oft sont l’augmentation du volume des échanges avec les pays de l’hinterland et l’optimisation des investissements qui se font actuellement dans le domaine des infrastructures.

Partagez cet article