Gaoussou Touré souhaite que la Chine augmente ses investissements

Le ministre des transports Gaoussou Touré souhaite que la Chine double ou triple son appui à la Côte d’Ivoire en matière de développement des infrastructures maritimes, portuaires et commerciales.

Il a formulé son souhait ce mercredi, à l’ouverture du séminaire régional portant  sur les échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Une rencontre initiée par l’Office ivoirien des chargeurs (OIC).  

«Nous avons déjà dépassé le quota de l’aide que vous avez apportée. Nous avons des multiples projets que nous vous avons soumis et qui attendent les financements pour atteindre les objectifs fixés», a déclaré le ministre.   

Selon M. Gaoussou Touré, la Chine est un partenaire incontournable vu le rôle important joué dans le financement des infrastructures économiques en Afrique.  C’est pourquoi, il dit attendre beaucoup de ce pays.  

Se réjouissant de présider les travaux, le ministre Gaoussou Touré a invité les séminaristes à mener des réflexions sur les coûts des transports en Afrique qui restent élevés par rapport à ceux de l’Europe.

Les travaux qui s’achèvent vendredi ont enregistré à l’ouverture la présence du président du conseil d’administration de l’OIC, Koné Fako, du Secrétaire général de l’Union générale des chargeurs africains, Salé Adama et du secrétaire général de l’Organisation maritime de l'Afrique de l'Ouest et du Centre (OMAOC), Alain-Michel Luvambano.  

Simon NESSENOU
Source : Acturoutes

Partagez cet article