Genève 2019 : une fréquentation en baisse de 9%

Le 89ème salon automobile de Genève a refermé ses portes dimanche 17 mars sur un bilan plutôt décevant en termes de fréquentation.

C'est fini. Le 89ème salon automobile de Genève vient de refermer ses portes après 11 jours de show (7-17 mars). 11 jours durant lesquels le public a pu découvrir quelque 900 véhicules dont 151 modèles en première mondiale ou européenne, comme par exemple les nouvelles Ferrari F8 Tributo, Peugeot 208, Renault Clio et autres Skoda Kamiq.

Malgré ce programme copieux et alléchant, les visiteurs n'ont pas forcément répondu présents puisque l'édition 2019 du rendez-vous suisse n'a enregistré "que" 602.000 entrées, ce qui correspond à une baisse de fréquentation de 9% par rapport à 2018 (660.000 visiteurs). Après le repli déjà constaté l'an passé (-4,5%), ce nouveau recul confirme le sensible désintérêt du public pour les grands salons automobiles traditionnels.

Succès numérique

En revanche, les organisateurs de l'événement se félicitent du succès du salon sur le numérique puisque le site Internet du GIMS (Geneva International Motor Show) a été visité par 1,5 million de personnes entre le 7 et le 17 mars. Le rendez-vous a également suscité un vif intérêt sur les réseaux sociaux avec 5,8 millions de consultations sur Instagram, 154.000 fans sur Facebook et 345.000 interactions sur Twitter (#gimsswiss).

"Nous sommes ravis que le salon fasse l'objet d'une telle attention au niveau mondial", s'est réjoui André Hefti, Directeur général du GIMS. "Cela prouve que notre stratégie de communication numérique a porté ses fruits. Aujourd'hui, le public visite le salon non seulement physiquement, mais aussi virtuellement. Nous pouvons ainsi partager les photos de nos exposants et de notre salon avec le monde entier", a-t-il ajouté.

Rendez-vous du 5 au 15 mars 2020

La page 2019 à peine tournée, le GIMS prépare d'ores et déjà sa 90ème édition. L'année prochaine, le salon se déroulera comme d'habitude sur 11 jours et aura lieu du 5 au 15 mars !

Source: autoplus.fr

Partagez cet article