Grand prix des transports de l’Afrique de l’Ouest : Ce que les acteurs du secteur gagnent cette année

Le vendredi 28 avril prochain, aura lieu la 4è édition du grand prix des transports de l’Afrique de l’Ouest. Ainsi, une cérémonie de lancement dudit prix s’est tenu le 30 mars dernier dans les locaux de l’hôtel du District, sis au Plateau.

Le promoteur du grand prix des transports, et directeur régional du marché africain des transports de l’Afrique de l’Ouest(Matao), Auguste Dano a expliqué les innovations qui vont marquer la quatrième (4) édition de ce grand prix.

Auguste Dano explique que l’édition de cette année verra la participation des operateurs économiques et des officiels des pays de la sous-région, notamment du Burkina Faso, du Sénégal, du Mali du Libéria, du Niger, de la Sierra Léone, du Togo, de la Gambie.

Ce n’est pas, explique Auguste Dano qui relève que qu’il aura ce jour, la création du Panthéon des transports d’Afrique. Un moyen, dit-il pour immortaliser les précurseurs du transport en Afrique de l’Ouest.

Le conférencier a déclaré par la suite que sans transport, il n’y a pas d’économie. « Le secteur des transports est un secteur transversal qui mérite d’être structuré pour être plus performant. En aidant donc ce secteur, nous aidons au développement économique du pays ».

Le jury de ce grand prix sera présidé par Gnakalé et sera par ailleurs composé d’experts en économie des transports, en transports-logistique, en transports maritimes, marketing-management et d’un membre d’une organisation de consommateurs.

En effet, le but réel de ce grand prix des transports de l’Afrique de l’Ouest est de créer une saine émulation et la culture de l’excellence dans le secteur. La quatrième édition sera placée sous le parrainage de Charles Koffi Diby, président du Conseil économique et social.

Kpandji Kéhé
Source : Le Mandat

Partagez cet article