Groupe CFAO Motors : 6 travailleurs licenciés pour avoir fait une grève

Un vent de licenciement souffle depuis lundi dernier sur le groupe cfao motors. Kouablan Kouakou, Niamkey Thomas Kouadio Kan, Ahipo Fulgence, Oka Emilie, Thiémélé Roland et Ouattara Roger ont été virés à la suite d’un mouvement de grève des travailleurs mené depuis le 15 juillet.

Cet arrêt de travail a consisté, pour les agents, à être chacun à son poste de travail. Toutefois, ils ne touchaient à aucun appareil de travail. En clair, une grève à la japonaise, comme constaté avant-hier au cours de notre passage à l’atelier de Zone 3 à Treichville.

Loin de se résigner, les agents licenciés, qui étaient les mandants des grévistes, entendent saisir les autorités compétentes pour réparer cette injustice, «ce licenciement abusif». Les travailleurs dénoncent des salaires à double vitesse, l’inexistence d’un profil de carrière, des primes octroyées sur fond de favoritisme et une retraite de misère en fin de carrière.

Nos tentatives pour avoir la version du dg du groupe cfao motors sont restées vaines, avec la présence des forces de l’ordre et des vigiles de service. enfin, des demandes d’explication ont été adressées à des travailleurs grévistes en guise de représailles.

Notre Voie

Partagez cet article