Industrie de transport : Une filiale annonce la fabrication de camions citernes mi-2018

La société Remorques équipements Afrique "RE Afrique", une filiale du groupe marocain Remorques équipements, envisage de fabriquer en Côte d’Ivoire des camions citernes et semi-remorques à la mi-2018, a confié son Directeur commercial Issoufou Diarrasouba, en marge d’un forum sur les transports et les infrastructures tenu à Abidjan.

Installée à Abidjan depuis janvier 2017, la société "RE Afrique" a débuté ses activités une semaine après son enregistrement au "Cepici", le Guichet unique de l’investissement en Côte d’Ivoire. Leader sur le marché marocain grâce à son avancée technologique, le groupe Remorques équipements veut occuper une place importante sur le marché ivoirien en matière de vente de camions citernes et semi-remorques.

« Notre production actuellement se fait à Casablanca (Maroc), mais nous avons délocalisé en Côte d’Ivoire. Nous allons, à court terme, délocaliser une partie de la production et nous pensons qu’avant mi-2018, on pourra faire la production de camions citernes pour le transport de carburant, de bitume et de produits alimentaires », a indiqué M. Diarrasouba.

Le groupe qui a déjà des remorques en circulation en Côte d’Ivoire, est spécialisé dans la fabrication de semi-remorques bennes, de citernes, de concasseurs, de charpentes, la chaudronnerie, l'installation et l'entretien d'usines. Il a un chiffre d’Affaires qui tourne autour de 18 à 19 milliards de F Cfa.

Le processus de construction sur place à Abidjan de camions citernes est "irréversible" et devrait permettre le transport des produits laitiers, de l’huile de palme et autres produits destinés à l’alimentation, a fait observer le Directeur commercial de la société.

La Côte d’Ivoire est le deuxième bénéficiaire des Investissements directs étrangers (IDE) du Maroc avec 1.583 milliards F Cfa sur la période 2015-2016, selon le rapport 2017 sur les perspectives économiques en Afrique publié par la Bad, l’Ocde et le Pnud, à l’occasion des 52e Assemblées annuelles du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD).

P. A.
Le Mandat

Partagez cet article