Infrastructures routières – Des travaux entre Abidjan et les frontières nord, université de Bondoukou, fin prête pour 2020-2021

Les infrastructures routières entre Abidjan et la partie nord de la Côte d’Ivoire connaitront des changements bientôt. Le porte-parole du gouvernement Bruno Koné a annoncé ce mercredi 6 juin une série d’actions visant à améliorer l’état du tronçon routier.

Il s’agit de projet de réhabilitation du tronçon Bouaké- Kanawolo, communément appelée la route du nord. « Ce projet très attendu contribuera à l’amélioration des circulations sur le réseau structurant routier de notre pays. Notamment sur cet axe routier qui est l’un des plus importants de notre pays. Il permettra notamment accroître la mobilité des biens et des personnes, favorisera les échanges entre les différentes régions de notre territoire ainsi qu’avec les pays limitrophes », a indiqué le ministre Bruno Koné. Il a indiqué que ce projet est financé par un prêt d’un montant de 78,7 milliards FCFA, dont l’accord a été ratifié le 22 mars 2018 entre l’Agence française de développement (l’AFD) et la République de Côte d’Ivoire.

A en croire le porte-parole du gouvernement, ce projet « consistera en la réhabilitation de la route Bouaké-Ferkessédougou longue de 200 Km, permettra aussi le renforcement de certaines voies importantes dans les villes traversées par cette route. Il permettra enfin d’effectuer des interventions prioritaires d’entretien routier prévues sur d’autres parties du réseau revêtu de notre pays », a-t-il ajouté. 

Dejà, le ministre Bruno Koné révèle que la Côte d’Ivoire en sa partie menant aux frontières nord, bénéficie de précédents projets dans ce sens, et qui sont en cours de réalisation ou d’achèvement. Ce sont le projet qui part de Kanawolo jusqu’à Ferkessoudougou qui lui a déjà demarré. Ensuite il y avait un projet Ferké-frontière du Burkina Faso qui lui est achevé. « De Kanawolo jusqu’à Bouaké, nous aurons une route pratiquement neuve », promet-il.

« Dans 22 à 24 mois donc, nous pourrons avoir une route entièrement reprise pratiquement entre Abidjan et les frontières nord de notre pays », fait savoir le porte-parole du gouvernement.

Les financements de la construction de l’université de Bondoukou prêts

La construction de l’université de Bondoukou a été également évoqué par le ministre Bruno Koné. Il a révélé que les financements étaient prêts. Deux accords de prêt d’un montant de 5,35 milliards FCFA pour l’un et de 61,791 milliards FCFA pour l’autre ont été ratifiés entre la Banque islamique de développement (BID) et la République de Côte d’Ivoire, en vue du financement du projet d’appui au développement de l’Université de Bondoukou, a-t-il soutenu.

« Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme de décentralisation des universités. Il contribuera à améliorer la capacité d’accueil, la qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique dans notre pays », soutient-il.

Le ministre Bruno Koné précise par ailleurs que ce projet « va concerner la construction de la nouvelle université de Bondoukou, d’une capacité d’accueil initiale de 3000 étudiants. Ainsi que la construction d’une résidence universitaire de 1000 chambres pour le logement des étudiants. Il est également prévu la construction d’une cinquantaine de logements pour les enseignants-chercheurs et personnel de l’université, et cinq logements de fonction pour les responsables de l’université ». 

« Il est prévu que cette université soit achevée et que les personnels soient mis à disposition pour la rentrée scolaire 2020-2021 », a précisé Bruno Koné.

Richard Yasseu

source: Poleafrique

Partagez cet article