Infrastructures routières /Axe Yamoussoukro-Tiébissou : Amadou Gon lance les travaux de l’autoroute mercredi

Bonne nouvelle pour les populations de Tiébissou. Elles auront très bientôt le privilège de rallier leur ville à Yamoussoukro par une autoroute.

Les travaux de ce tronçon long de 37 km débuteront le 1er mai 2017. Mais avant, le Premier Ministre Amadou Gon procèdera au lancement des travaux, le mercredi 29 mars 2017.

En effet, le Gouvernement ivoirien a obtenu de la Banque islamique de Développement (BID) un prêt sous forme de financement Istisna’a pour financer le coût de construction de la section Tiébissou–Yamoussoukro du projet de construction de l’autoroute Yamoussoukro–Bouaké.

Ce projet qui est le prolongement de l’Autoroute Abidjan–Yamoussoukro fait désormais partie des projets d’autoroutes régionales dont celle qui reliera Abidjan à Ouagadougou et Bamako.

Au dire des responsables desdits travaux, la construction de cette autoroute contribuera à la croissance économique de la Côte d’Ivoire grâce à l’amélioration quantitative et qualitative des infrastructures de transport sur le réseau routier national, facteur de compétitivité du port d’Abidjan, du coût des produits agricoles industriels.

Aussi, à l’amélioration de la sécurité routière, à l’émergence d’un pôle économique et industriel à Bouaké, deuxième ville du pays, à l’intégration économique régionale entre la Côte d’Ivoire et les pays principaux partenaires commerciaux comme le Mali, le Burkina Faso et le Niger.

Le projet comprend également la construction d’une autoroute en 2x2 voies avec un terre-plein central de 12 m destiné à favoriser ultérieurement le passage à 2x3, la mise en œuvre de mesures d’atténuation des impacts environnementaux et sociaux.

Le projet a un impact majeur sur les localités telles que Yamoussoukro, Tiébissou–Didiévi, Bouaké, Katiola. Le coût des travaux s’élève à 64.471.828 994 FCfa et devraient durer 24 mois, du 1er mai 2017 au 31 avril 2019.

La maîtrise d’ouvrage sera assurée par le Ministère des Infrastructures économiques et l’Ageroute en tant que maître d’ouvrage délégué. Les travaux seront exécutés par le Groupement Sintram / Houa et contrôlés par le Bnetd.

Francis Aquey
Source : Le Mandat

 

Partagez cet article