Interdiction du téléphone portable au volant : Les usagers se prononcent

Après la décision du gouvernement d’interdire les téléphones portables au volant, nous avons recueilli l’avis des automobilistes sur la question.
Adama Gassagne, chauffeur de wôrô-wôrô ligne deux Plateaux Vallon
“Que les policiers tournent le dos au racket”
« Je trouve cette décision salutaire parce que lorsqu’ on décroche le téléphone portable au volant, ça occasionne de nombreux dégâts. On peut avoir des accidents de la route et je pense même que la multiplicité des accidents de la route provient de là. Si le gouvernement a pris cette décision, je pense que c’est pour notre bien. J’aimerais que les policiers fassent beaucoup attention pour faire respecter cette loi et qu’ils tournent le dos à la corruption »

Bénié Kouakou Aimé
Agent de liaison
“Je doute de l’application de cette mesure”
« Nous félicitons le gouvernement pour cette décision courageuse. Car sur les virages, on constate plusieurs automobilistes au téléphone pendant qu’ils sont en train de conduire. Je pense qu’avec cette mesure, il vont se calmer et attendre avant de communiquer au téléphone. Mais je crains que cette loi ne soit appliquée parce qu’on a vu récemment pour les mendiants et les vendeurs ambulants qui continuent à exercer leur activité sans crainte. A preuve, quand nous sommes dans des embouteillages, nous voyons plusieurs vendeurs ambulants qui viennent nous proposer leurs produits. Je dois donc vous avouer que j’ai beaucoup d’appréhension en ce qui concerne l’application de cette mesure.

Doumbia Souleymane,
chauffeur de taxis intercommunaux
“On aurait dû tolérer les kits mains libres”
« C’est une bonne chose d’interdire les téléphones portable au volant mais ça ne sera pas facile parce que les policiers vont nous emmerder. Je pense qu’on aurait du assouplir les choses en acceptant les kits mains libres parce qu’on reçoit souvent des appels urgents quand on est volant. Moi, on m’a appelé plusieurs fois quand j’étais au volant mais je n’ai pas décroché parce qu’il y a des policiers qui sont arrêtés partout et j’ai peur qu’on me demande de payer de payer une somme équivalant à ma recette. Le début ça va nous fatiguer mais au fil du temps on va s’y habituer »

Téné Ibrahim, automobiliste
“J’ai été arrêté par un policier”
« Un policier m’a arrêté ce matin au niveau de l’école de police alors que je communiquais au téléphone. J’ai passé près d’une heure à le supplier avant qu’il me remette mon permis de conduire. Il m’a cependant mis en garde. Le policier n’a pas pris un sous avec moi, mais il m’a prévenu que la prochaine fois, j’aurais une amende de 10000 FCFA. Depuis que j’ai échappé à cela, j’ai carrément fermé mon portable. Je ne veux plus qu’on m’arrête, je préfère fermer mon téléphone portable comme ça je ne suis pas tenté de répondre aux appels »

Yapi Narcisse, Automobiliste
“Les regards sont tournés vers les policiers”
« C’est un bon combat. Et c’est une bonne initiative du gouvernement de vouloir interdire les téléphones portables et les kits mains-libres au volant. Cela permettra de réduire les accidents de la circulation. Mais cela ne sera pas chose facile car tout le monde a un téléphone portable qu’il voudrait décrocher en cas d’appel. Pour l’amende de 10000 FCFA, c’est aussi bon. Je pense que les policiers ne pourront pas arrêter une personne qui communique au volant et lui faire payer l’amende, vue la corruption. Il faudrait que des policiers soient plus stricts pour faire appliquer cette loi. Les regards sont tournés vers les policiers ».

Adjaratou Koné, Esthéticienne
“On aurait dû laisser les kits mains-libres”
« Je déplore l’interdiction des kits mains-libres. Le gouvernement pouvait au moins nous laisser utiliser les écouteurs. On ne peut pas tout interdire en même temps et nous demander de nous en tenir à cela. Je trouve que c’est un peu dur de la part du Gouvernement »
Conté Fousséni, Chauffeur de taxi
“L’amende est
trop élevée”
Je suis d’accord avec le gouvernement car le téléphone portable au volant n’est pas une bonne chose. En effet, le conducteur est plus concentré sur la conversation que sur la route et cela met la vie des passagers en danger. Cela crée aussi des accidents. En plus, nous les taximètres, la communication au volant nous fait perdre des clients. Je trouve que l’amende de 10000 FCFA est trop élevée et ce n’est pas normal. La population n’a pas les moyens et pour nous les taximètres, enlever 10000 de nos recettes ne nous arrange pas. Il serait mieux que l’amende passe à 2000 FCFA au lieu de 10000 FCFA.

Gooré Bi Marc
Cadre dans une banque de la place
“Il faut éviter le racket ”
« Une Côte d’Ivoire moderne passe aussi par la prise de ce genres décisions. Il faut qu’on adopte de bonnes habitudes. Néanmoins, je crains que les policiers en fassent un fonds de commerce. Il ne faut surtout pas abuser de cette mesure et trouver là, le moyen de se remplir les poches à travers le racket. Il faut qu’ils soient honnêtes et travaillent en toute honnêteté»

Soumba.O & Mathaly Karamoko (Stagiaire)

Partagez cet article