Le pont sur l’axe Taï-Tabou emporté par les eaux

Taï - Le pont reliant le village de Gouleako à Taï, distant de 7 km, sur l’axe Taï-Tabou, a été emporté par les eaux, suite aux fortes pluies qui font rage dans le département, causant d’énormes préjudices aux usagers et aux populations, a constaté l’AIP jeudi.

Cette destruction du pont, qui expose les villages se trouvant sur l’axe Taï-Tabou à l’enclavement, constitue un calvaire pour les riverains, s’agissant du convoyage de leurs productions de cacao et d’hévéa vers leurs destinations respectives. Les transporteurs de marchandises ordinaires sont logés à la même enseigne.

Les produits et autres marchandises sont transportés par des jeunes, soit sur la tête, soit au moyen de motos, d’un gros camion à un autre, grâce à un pont de fortune construit à cet effet. Le coût des opérations tourne autour de 15000 francs CFA.

Pour les motocyclistes et les petits véhicules, le droit de passage varie entre 500 francs CFA et 2000 francs CFA, une situation qui occasionne une longue file d’attente de chaque côté du pont.

Les villages lancent un appel aux autorités compétentes, ainsi qu’aux bonnes volontés, en vue d’une solution rapide à cette situation, soulignant que ce tronçon a pourtant été reprofilé par les services de l'État, il y a moins d'un an.

bai/ra/fmo

Partagez cet article