Le Salon africain des transports atterrit au Maroc cette année

Après trois éditions à Abidjan, le 4e Salon africain des transports et des infrastructures économiques s'exporte cette année au Maroc, précisément à Rabat où il sera l’un des grands composants du Congrès africain des transports et de la logistique (CATL) prévu les 7, 8 et 9 octobre.  

36 pays annoncés, 150 exposants
L’évènement présenté à la presse vendredi à Abidjan-Plateau se veut un « rendez-vous de l’excellence » sur les questions attenantes aux transports, aux infrastructures économiques et aux activités connexes. L’occasion de mettre en lumière les potentialités de ces secteurs et promouvoir les transports plus innovants et plus propres.150 exposants en provenance de 36 pays sont attendus à ce Salon international.

Mme Bamba Magnatié, responsable d’Afrika Transtour, structure initiatrice du Salon des transports, a souligné que l’évènement vise à « accompagner le développement du transport et de la logistique africains dans un esprit gagnant-gagnant » et permettra d’aboutir à l’élaboration d’un plan global dit « Vision pour l’Afrique 2030 ».  

Revenant sur les motivations profondes de la délocalisation au Salon, Mme Bamba a révélé que les jalons de cette innovation ont été posés par le Président Ouattara et le Roi Mohamed VI du Maroc très engagés en faveur d’une coopération sus-sud « solidaire et efficiente ».

Dans ce contexte, la Côte d’Ivoire ne saurait développer ses compétences en s’inscrivant dans un vase clos.  « Comment impacter durablement le transport en Côte d’Ivoire sans intégrer la sous-région ? », s’est-elle inquiétée. Juste à propos, le thème choisi cette année est : « Quels transports et infrastructures pour une Afrique émergente ».



Un rendez-vous de partage d’expertise


« Nous n’irons pas au Maroc uniquement pour recevoir apprendre. Ce rendez-vous sera un espace de partage et d’échange d’expertises », a-t-elle insisté en appelant les opérateurs ivoiriens à constituer une forte délégation pour l’expédition marocaine. Pour eux, un vol spécial de la compagnie Air Côte d’Ivoire est prévu ainsi que des navettes dans la ville de Rabat pour assurer la liaison entre les hôtels et le site du Congrès.

Présent à cette conférence le Directeur général du Haut conseil du patronat des entreprises de transport routier (HCPETR-CI), a donné un avis favorable à participer au Congrès au Maroc.

« Le rendez-vous de Rabat va rassembler les entrepreneurs ivoiriens et les grands concessionnaires. Nous ne pouvons que soutenir cette initiative. Il y va de la compétitivité du transport ivoirien », a assuré M. Diaby Ibrahim. Il était accompagné de M. Ado Ado, représentant le Port de San  Pedro, et Dr Diabaté Moussa, président du Comité d’organisation du dernier Salon des transports.   

Comme aux éditions précédentes, le Salon sera ponctué d’expositions commerciales, des rencontres B to B et d’une soirée gala.  

Les autres rendez-vous du Congrès africain des transports et de la logistique sont un symposium sur l’intégration régionale et un groupe d’impulsion économique.  

Célestin KOUADIO
acturoutes.info

Partagez cet article