Panne d’autobus : La Sotra abandonne ses passagers

Emprunter un bus de la Société des transports abidjanais (Sotra) n’est pas de tout repos. Et l’expression est un euphémisme, tellement les désagréments causés par cette compagnie sont énormes. Non respect des horaires, bus surchargés et j’en passe.

Le calvaire des usagers est poussé jusqu’à son comble. La Sotra est impuissante, tellement impuissante à transporter convenablement les Abidjanais, qu’elle se fait désormais appelé « le mal nécessaire ». Et comme si ce mal à lui seul ne suffisait pas à lever le courroux des Ivoiriens, la Sotra les abandonne maintenant sur les routes.

Vous ne comprenez pas? Eh bien, avez-vous déjà emprunté un bus de la Sotra qui tombe par la suite en panne ? Rien n’est fait pour les passagers qui, du coup, sont livrés à eux-mêmes. Et cela, peu importe l’heure et le lieu de cet incident malheureux. Aucun égard pour ces passagers qui n’auront d’autres choix que de regagner leur destination par d’autres moyens.

Ceux qui ont encore de la liquidité emprunteront un autre véhicule, les plus chanceux se feront prendre en auto stop quand les autres seront tout simplement obligés de marcher pour regagner leur destination.

Là où elle devrait faire venir un autre bus pour pallier ce désagrément causé aux passagers, notre Société des transports abidjanaise les ignore d’une manière royale. T.B étudiant à l’université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, se souvient encore de son périple nocturne sur l’autoroute.

« J’ai emprunté un soir , aux environs de 19 heures, un 43 à la gare nord d’Adjamé pour Yopougon. Malheureusement en plein autoroute le bus tombe en panne. Le chauffeur nous a demandé de descendre parce qu’il ne pouvait avancer. Je n’avais plus d’argent sur moi et à cette heure aucun véhicule ne peut vous prendre. Alors on a dû marcher pour rentrer sur Yopougon », relate l’infortuné.

Espérons que les voix qui s’élèvent pour dénoncer une telle pratique et avoir un écho favorable auprès des responsables de cette compagnie.

Zika Fils
LNCH

Partagez cet article