Parcs à location de véhicules: Rien ne bouge

Contrairement à d’autres secteurs, les propriétaires ou gérants des parcs à location de véhicules ne profitent pas de la période de campagne.

Selon Lassina Ballo, directeur général de Mondial Auto, maison de location de véhicules, située à Angré, la campagne n’a aucune incidence particulière sur son chiffre d’affaire. «Les choses ne se passent pas comme il se doit. Dans cette campagne, je n’ai pas eu de véhicules loués et je ne suis pas le seul», avance-t-il.

«Généralement, au niveau des candidats, tout est planifié d’avance. Si des locations devraient être faites, ce serait bien avant le lancement de la campagne mais pendant, ce n’est vraiment plus possible. Mon affaire se déroule comme d’habitude. La campagne n’a aucune influence sur mon marché», a-t-il poursuivi.

Pour un autre propriétaire d’une société située à Cocody, il faut comprendre le peu d’engouement. Pour lui, les routes étant très mauvaises à l’intérieur du pays, il faut de solides véhicules de type 4x4. Or, a-t-il relevé, plusieurs entreprises de location de véhicules en disposent peu. «Mes voitures ne sont pas faites pour aller battre campagne» a-t-il souligné.

En revanche, M. Essey, un acteur de ce secteur d’activité se réjouit. «Déjà, avant la campagne, mes voitures étaient louées pour des visites d’Etat. Ce qui fait que mes activités prospèrent. En outre, durant la campagne, plusieurs cadres sont venus me solliciter, je suis un homme d’affaires comblé, car mes chiffres d’affaires ont triplé», informe-t-il.

LK (stagiaire)
Source : NSQ

Partagez cet article