Plus de 100 PME locales recrutées pour la réhabilitation du réseau routier

Le Programme d’entretien routier (PER) 2018, qui est rentré dans sa phase active, en décembre 2018, a mobilisé 138 Petites et moyennes entreprises (PME) locales pour la réalisation des travaux.

Selon le ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, Amédé Kouakou, la confiance placée en ces PME, leur permettra, non seulement de prouver leurs expertises, mais aussi de contribuer à la création d’emplois.

La fin du PER 2018 est programmée pour la fin mars 2019. Le nouveau programme PER 2019, en cours de finalisation démarrera au second semestre 2019. La prévision du PER 2019 est de 56 600 km, soit 75% et 2020 de 75.483 km, 100%.

Un budget de 3 557 milliards de  francs CFA est prévu pour le programme routier sur la période 2016-2020.

A travers le PS Gouv, le gouvernement ambitionne de réhabiliter en moyenne 40 000 km de routes en terre et pistes rurales par an sur la période 2019-2020, pour un montant de 500 milliards de francs CFA.

Il est également prévu la construction de plus de 1 000 ouvrages hydrauliques sur les routes en terre afin d’éviter les coupures pendant la saison des pluies et d’améliorer la sécurité du franchissement des cours d’eau.

Ces travaux qui sont financés par le Fonds d’Entretien routier (FER) permettront à terme de rendre l’ensemble du réseau de route en terre praticable en toute saison pour le grand bonheur des populations.

bsp/fmo

Source: AIP

Partagez cet article