Projet de construction du train à Abidjan : 1500 emplois bientôt créés pour 300 milliards FCFA

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a reçu le jeudi 24 octobre 2013 à son cabinet, des représentants du consortium chargé de la construction du train urbain d’Abidjan, selon un communiqué de presse.

Cette audience a été l’occasion pour le consortium d’échanger avec le Gouvernement sur l’état d’avancement du projet dont la réalisation devrait permettre d’ici 2017 de résoudre le problème des mobilités routières. La phase de construction du train urbain devrait générer 1000 emplois directs, et 500 emplois pour la phase d’exploitation.

Ce sont treize nouvelles gares et 11 ponts ferroviaires qui devraient bientôt être construits dans la ville d’Abidjan. Il est également prévu dans le cadre de la mise en œuvre du projet la formation de techniciens et ingénieurs ivoiriens par des institutions spécialisées à Paris et à Séoul. Ce projet estimé à plus de 300 milliards FCFA devrait renforcer l’attractivité de la capitale ivoirienne et surtout le désengorgement des routes.

Première du genre en Afrique subsaharienne, cette initiative consiste à mettre en place un système de transport ferroviaire offrant à la fois une grande capacité d’accueil de passager, ponctuel, sécurisé et confortable. Ainsi que d’importants gains de temps.

Le train urbain abidjanais se déploiera dans un premier temps sur l’axe nord-sud d’Anyama à Vridi et par la suite, il s’étendra de Yopougon à Bingerville. Cette rencontre a vu la participation des ministres en charge de l’Economie et des Finances, Nialé Kaba et des Transports, Gaoussou Touré. DC

Partagez cet article