Quelques astuces pour éviter de se faire arnaquer a l’achat d’une voiture

Prix trop intéressants : Méfiez-vous des annonces trop aguichantes !
Bien qu’attirante, une voiture vendue « 20 % sous argus » doit surtout susciter la prudence, de même qu’une mention « Urgent pour cause départ ». Le vendeur peut être pressé de se débarrasser d’un véhicule gênant…
Le plus sûr est donc de connaître vous-même les prix couramment pratiqués sur le marché.

Absence de contact téléphonique
Méfiez-vous des vendeurs qui ne sont joignables que par e-mail !
Une astuce devrait vous permettre de confirmer (ou non) vos doutes : dès votre premier mail, exigez de votre vendeur qu’il vous communique un numéro de téléphone (fixe de préférence). Si vous n’obtenez aucune réponse, laissez tomber !

Attention aux services de transfert d’argent
Méfiez-vous des services de transfert d’argent ! Pour des arnaqueurs, faire appel à des intermédiaires tels que Western Union ou Money Gram est en effet très pratique : il est impossible de vérifier l’identité de la personne qui va retirer l’argent !

Sachez d’ailleurs que Western Union interdit « d’utiliser ses services pour régler directement des achats de biens, notamment ceux effectués via Internet ».
Donc, n’ayez recours à ces services que si vous êtes sûrs de l’identité du destinataire (un ami, un parent…)

Attention aux acomptes

Ne payez jamais d’acompte ! Sous prétexte de lancer la procédure d’achat ou d’assurer la livraison, certains vendeurs peuvent être tentés de vous demander un acompte correspondant à 20 %, voire à 30 % de la valeur de la voiture. Refusez !
Car aucun vendeur, qu’il soit particulier ou professionnel, n’est en droit de vous réclamer des arrhes pour l’achat d’une auto.

Vérifiez l’historique de la voiture !
A moins de bien connaître le vendeur, exigez de voir le carnet d'entretien de la voiture et éventuellement, des factures de réparations.
Si carnet et factures n'existent plus, Méfiance !

Vérifiez l’identité de votre vendeur !
S'il est honnête, il acceptera sans problème de vous présenter une pièce d’identité. Puis assurez-vous qu’il s’agit bien du même nom sur la carte grise !
Si ce n'est pas le cas, si le vendeur vous explique que la voiture est celle d'un ami, passez votre chemin !

Autre précaution à prendre : demandez à voir la voiture devant son domicile !
Si le vendeur persiste à vous proposer un parking anonyme, méfiance !

Source : paruvendu.fr

Partagez cet article