Région du Cavally/Bitumage de l’axe Bloléquin -Toulepleu : Du rêve à la réalité !

Les souffrances des populations du département de Toulepleu vont bientôt prendre fin. Une visite sur l’axe qui mène de Bloléquin à cette ville nous a permis de constater le bon déroulement et l’évolution des travaux. Elles en ont toujours rêvé. Et le rêve est en train de devenir réalité.

En vue de les conduire à l’émergence et désenclaver les localités situées sur l’axe Bloléquin-Toulepleu, le chef de l’Etat a décidé le bitumage dudit axe, long d’environ 60 kilomètres.

Un projet qui réconforte les populations qui souffrent depuis des décennies, pour rallier leurs localités du fait du mauvais état de la route. Des usagers ne font aucun mystère sur le calvaire qu’ils subissent entre Bloléquin et Toulepleu.

Il leur faut, selon eux, au moins 4h d’horloge pour parcourir cette distance. Si bien qu’après chaque voyage, les automobilistes n’ont d’autres choix que de visiter les mécaniciens avec leurs véhicules.

Les travaux de bitumage de cette voie ont été salués par les populations de tous les vil- lages situés sur cet axe. Ainsi, aujourd’hui, dans la région du Cavally, les populations n’ont de mots que les remerciements à l’endroit du président Alassane Ouattara pour cette action de grande envergure.

Outre la satisfaction d’un vœu vieux de 57 ans (depuis l’indépendance), nombreux sont les jeunes des départements de Bloléquin et de Toulepleu et au-delà de la région du Cavally, qui ont trouvé de l’emploi à travers ces travaux de bitumage.

On peut dire sans risque de se tromper qu’en plus de réaliser le rêve des populations, Alassane Ouattara vient de contribuer fortement à la réduction du chômage dans le Cavally à travers ce projet. Partout, la joie se lit sur les visages. Les populations prennent plaisir à assister aux aller et venue des machines.

En clair, ce que l’on puisse dire, c’est que les travaux de bitumage de l’axe Bloléquin-Toulepleu-Pékan barrage, c’est-à-dire, à la frontière avec le Liberia, avancent bien.

En témoignent ces récentes images des travaux prises non loin du fleuve Cavally, précisément à l’entrée du village de Saibly, dans le département de Toulepleu. Ce qui fait dire à de nombreuses personnes que le délai de 2018 pour la livraison de cette route pourrait être respecté■

Ahmed Gouet, Correspondant régional
Source : L'Expression

Partagez cet article