Réseau routier à Yopougon : Qui peut sauver Andokoi ?

Andokoi, un quartier situé dans la commune de Yopougon, souffre d’un manque de voie d’accès. A telle enseigne que la population s’interroge sur l’existence des autorités de la commune.

Après son accession au pouvoir en 2011, le Président Alassane Ouattara a mis en place le Programme Présidentiel d’Urgence (PPU) pour réhabiliter les services publics en voie de dégradation.

C’est dans cette optique qu’il a affecté un fonds de sept milliards de francs CFA à la réhabilitation de la voirie de la commune de Yopougon (Abidjan-Ouest).

Aujourd’hui, la population de certains quartiers à l’image d’Andokoi n’a pas bénéficié de cette réhabilitation. Et pourtant le Maire de la commune de Yopougon, Gilbert Koné Kafana avait assuré la population de l’effectivité des travaux de réhabilitation.

"Devant la situation particulière de certains axes routiers, nous avons soumis, il y a un mois nos préoccupations au chef de l’Etat, le président de la République Alassane Ouattara ; aujourd’hui, je suis en mesure de vous dire que plus de sept milliards ont été dégagés par le chef de l’Etat" pour la réhabilitation de voies de Yopugon, a déclaré M. Kafana Koné lors d’une conférence de presse tenue dans les locaux de l’usine Cargill à la zone industrielle de la commune dans le courant du mois de décembre 2013.

Des "points critiques", comme l’entrée du quartier Andokoi (Nord), les carrefours du marché de Wassakara, la Pharmacie Bel Air et la Rue princesse, sont également concernés par ces travaux.

Exprimant sa "profonde gratitude" au Président Ouattara "pour cette action significative et indélébile" à l’endroit des populations locales, Gilbert Kafana Koné a assuré que ce projet mettra fin aux problèmes de déplacement dans la commune.

Trois (3) ans après, le problème de déplacement à Andokoi demeure entier. La principale voie d’accès dans le quartier n’a pas été réhabilitée. « Les taxis ont cessé de passer par ici », témoigne un habitant du quartier.

Face à la montée des eaux en période de pluie, la voie passant devant la coopec est obstruée. Obligeant les véhicules à faire des détours.

Selon une source proche de la Mairie, le retard constaté dans l’exécution des travaux est dû au fait que l’entrepreneur, détient plusieurs marchés à la fois. En attendant, c’est la population qui souffre.

Serge Digbeu
Légende photo : la voie principale passant devant la coopec et le 23è arrondissement
Source : Transport Hebdo

Partagez cet article