Recyclage des chauffeurs : Les taximen subissent des tests d’évaluation

63 chauffeurs routiers issus de trois associations de chauffeurs de taxi ont pris part au démarrage de la phase pratique du recyclage des chauffeurs professionnels lundi. Sur les sites d’Abobo-Anador, Anyama-Mairie et Adjamé-Liberté, le recyclage a commencé par les tests d’évaluation.

Cette pratique permet d’orienter les moniteurs vers les problèmes qu’ont les conducteurs, afin de mieux aborder le renforcement des capacités. L’enjeu de cette opération est que la technologie des véhicules évolue à la même allure que celle des autres secteurs.

D’où la nécessité de faire des recyclages pour pouvoir être artisan de la nouvelle philosophie du ‘’zéro accident’’ qui entoure le projet.

Pour Sylla Oumar, responsable de la Sylla Formation (Syform), la structure qui pilote ce projet, cette initiative prometteuse. « Le constat que je fais est que le taux de déroulement de l’opération est de 100%. Tous ceux qui ont été formés à la théorie sont présents pour la phase pratique. Cela veut dire que l’engouement qui affecte les participants est qu’ils veulent tous exceller », a-t-il commenté avec fierté.

L’évaluation se fait par un test de conduite en temps réel, avec le conducteur et les moniteurs à bord du véhicule.

Après un parcours de l’itinéraire préétabli, le chauffeur est noté sur son comportement, ses dépassements et stationnements, la signalisation horizontale, le respect des feux et la connaissance des points clés ainsi que la signalisation verticale.

Le résultat qui sera communiqué par la suite permettra ou non de l’évaluer. Mercredi prochain, la caravane visitera la commune de Port Bouet. Cette opération, qui concerne 198 chauffeurs, est la deuxième du genre après celle de 2014. Elle a démarré le 26 novembre et s’achèvera le 8 janvier 2016.

Innove Adaye

Source : Le Sursaut

Partagez cet article