Secteur des Auto-écoles : De nouvelles réformes pour rehausser le niveau de formation

Les auto-écoles ont décidé de prendre leur place dans le train de l’émergence. Elles ont donc organisé un séminaire, le 31 juillet, à Yamoussoukro.

Pour restituer les recommandations de ces travaux, et s’accorder sur les modalités d’application, une rencontre a été organisée, jeudi, à la Bibliothèque nationale, au Plateau.

Le président de l’Union nationale des auto-écoles de Côte d’Ivoire (Unae-CI), Koko Guillaume a fait savoir que les assises ont porté entre autres sur l’harmonisation des coûts de formation, l’état des lieux, la réglementation, l’organisation, la pérennisation et les source et modalité de financement des auto-écoles.

Le représentant du Directeur général du transport terrestre, Tiesse Lucien a, pour sa part indiqué que tous doivent se sentir interpellés par les accidents de la route qui, dit-il, sont dus aux actions de l’homme, à l’état des véhicules et à la route. Il a également exhorté les propriétaires d’auto-écoles à aller de l’avant et avoir à l’esprit que leur métier doit se pratiquer avec conscience professionnelle et amour.

Le représentant du commandant supérieur de la gendarmerie, N’Guessan Prosper, a dit approuver toutes les recommandations qui, selon lui, sont des solutions idoines qui pourront rehausser l’image des auto-écoles en Côte d’Ivoire.

M.P.K
L'Expression

Partagez cet article